Cdiscount met en place une nouvelle offre. Des lunettes de vue à prix cassé, livrées en 48 heures avec 30 jours pour changer d’avis sans frais. 

Des lunettes pour moins de 60 euros

Voici une offre qui pourrait bien vous taper dans l’oeil. Le numéro 2 du e-commerce en Europe lance une nouvelle offre, jeudi 6 juin. Des lunettes de vue bon marché, livrées en 48 heures et avec la possibilité de changer d’avis jusqu’à 30 jours après l’achat, sans frais. La filiale du groupe Casino avait déjà lancé une offre de complémentaire santé, en avril avec la Matmut. Aujourd’hui, elle continue son pas en avant vers le secteur de la santé. 

L’offre est alléchante. Entre les verres amincis, traitement anti-rayures et antireflet et la monture, la facture s’élève à 59 euros tout compris. Et il faut compter 119 euros pour des verres progressifs. Aucun supplément n’est à compter pour des verres teintés solaires. Les verres sont facile à changer. Ils se clippent sur la monture. Une originalité signé Sym Optic, un site allemand partenaire de Retina, une association qui oeuvre dans la recherche en ophtalmologie. Un euro lui sera reversée à chaque paire de lunettes vendue. 

Satisfait ou remboursé

Pour commander sa paire de lunettes, le client a le choix entre une vingtaine de monture. On peut les essayer après s’être filmé ou pris en photo via le site. L’application permet de placer la monture sur votre nez, presque comme devant son miroir. L’ordonnance est obligatoire et le site ne pratique pas le tiers-payant. C’est donc au consommateur d’avancer les frais. Une fois réglées, les lunettes sont livrées sous 48 heures pour des corrections inférieures à 4 points, ou 14 jours au-delà. En cas de déception lors de l’essayage « réel », vous bénéficiez de 30 jours pour renvoyer la paire et vous faire rembourser sans frais. Cdiscount facture ensuite la reprise jusqu’à 60 jours, sans préciser le montant. 

Le marché des lunettes n’est pas le plus accessible. Les consommateurs restent encore fidèles aux magasins dans lesquels ils peuvent tester les montures et bénéficier de conseils de la part des vendeurs, même si le prix moyen est de 330 euros. Happyview, qui s’était lancé sur ce marché, a ainsi dû fermer son site en mars dernier. Pas de quoi décourager le PDG de Cdiscount, Emmanuel Grenier qui assure : « Si le prix est très inférieur à ce qui se fait ailleurs, le consommateur change de comportement ».

À lire aussi : Le TOP 10 des médicaments les plus chers