Une chaleur caniculaire s’étend actuellement sur une grande partie de la France. Une plate-forme téléphonique avec un numéro gratuit a été mise en place.

La moitié de la France est placée en vigilance canicule

Comme vous l’avez sans aucun doute remarqué, il fait particulièrement chaud en ce moment en France. C’est pourquoi Météo France a mis en place une vigilance météorologique, avec une carte interactive réactualisée deux fois par jour au minimum.

À ce jour, 16 départements sont en vigilance orange : Paris et petite couronne (92-93-94), Maine-et-Loire, Vendée, Deux-Sèvres, Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques.

D’autres départements sont en vigilance jaune. Une partie de la Bretagne, des Pays-de-la-Loire, du Centre-Val-de-Loire, de la Bourgogne-Franche-Comté, de l’Occitanie et de l’Auvergne Rhône-Alpes sont touchés. La région Provence-Alpes-Côte-D’azur n’est quant à elle pas concernée.

Un numéro gratuit pour avoir des conseils

Depuis le 1er juin, comme chaque année, le plan national canicule avec son premier niveau de « veille saisonnière » a été activé. Les services de l’État en région (préfectures…) mettent en place des actions de prévention et de communication adaptées et renforcées pour la population et particulièrement pour les personnes les plus vulnérables.

Face à cette vague de chaleur, le ministère de la Santé a ouvert une plate-forme téléphonique d’informations "Canicule". Il s’agit d’un numéro gratuit depuis un poste fixe en France, joignable de 9h à 19h. Ainsi, vous pouvez appeler au 0800 06 66 66 afin d’obtenir des conseils pour lutter contre la chaleur.

En 2003, une canicule exceptionnelle avait entraîné en France une surmortalité estimée à près de 15 000 décès. Parmi les conseils de prévention, il est rappelé de boire de l’eau régulièrement même sans avoir soif, de se mouiller le visage et le corps, de maintenir son logement au frais (en fermant les volets notamment) et d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes.

À lire aussi : Canicule, les bons gestes et les numéros à connaître.