La canicule qui s'est abattue sur certains États du sud-ouest des États-Unis a déjà fait quatre morts et plusieurs personnes sont toujours portées disparues. De nombreux incendies menacent aujourd'hui des habitations qui ont dû être évacuées.

Record de température en Arizona

Le sud-ouest des États-Unis est en proie à une vague de chaleur sans précédent, depuis ces derniers jours. Par endroits, le mercure a grimpé jusqu'à 50 degrés, dépassant ainsi de nombreux records de température. Le dernier pic de chaleur de cette envergure dans la région date 1990 où 50° avaient été relevés à Phoenix, en Arizona.

Au moins quatre personnes ont trouvé la mort depuis le début de cette canicule. Une jeune femme de 28 ans a été retrouvée alors qu'elle faisait une randonnée à vélo près de Phoenix, une adolescente de 19 ans a perdu la vie sur un chemin de randonnée à Tucson, tandis qu'un autre randonneur de 25 ans a été retrouvé à Mesa. Plusieurs personnes sont actuellement toujours portées disparues.

De nombreuses habitations sont évacuées

Cette vague de chaleur est également à l'origine de nombreux départs d'incendie et les pompiers de la région parviennent difficilement à assurer, de front, tous ces feux. Deux incendies de grande ampleur ravagent actuellement le Nouveau-Mexique et la Californie. En Arizona, 245 km² ont déjà été complètement brûlés.

En attendant que ces incendies soient totalement maîtrisés, de nombreuses habitations sont évacuées. En Californie, l'incendie de la forêt nationale de Los Padres menace aujourd'hui 140 maisons particulières.

À lire aussi : Canicule, les bons gestes et les numéros à connaître.