Météo France a déclenché une alerte canicule dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Drôme, l’Isère, le Rhône, le Var et le Vaucluse jusqu’au 3 août 2017 21 heures au plus tôt.

Le mercure a atteint 42°C à Sartene le mardi 1er août

L’épisode caniculaire reste localisé dans le Sud-Est de l’Hexagone. Bien que d'intensité moyenne, il suscite néanmoins l’inquiétude des météorologistes en raison de sa durée significative. Et pour cause : plusieurs départs de feu mineurs ont été observés mardi 1er août en fin d’après-midi dans les Bouches-du-Rhône, à Istres et Aix-en-Provence, et dans les Alpes-Maritimes (près de Grasse). 100 hectares de forêt sont partis en fumée.

Le mardi 1er août 2017, les températures ont atteint 36°C en vallée du Rhône, 32 à 33°C en plaine lyonnaise et Dauphiné. Dans la région PACA, il a fait jusqu’à 41°C à Carpentras, 37°C à Avignon et à Marignane. En Corse, les températures ont atteint les 42°C à Sartene, 40°C à Oletta, 39°C au Cap Corse et 38°C à Conca.

Les forêts de la Haute-Corse sont momentanément interdites aux randonneurs

Le mercure ne devrait pas descendre en-dessous des 19°C jusqu’au samedi 5 août en France, avec des températures maximales de 24°C en région parisienne, 29°C dans le Sud-Ouest et 35°C dans le Sud-Est.

En Haute-Corse, la préfecture a interdit la circulation à pied ou en véhicule dans les massifs forestiers de Verghellu, Manganellu,Tartagine-Melaja, Fango Bonifato et du Territoire de l’Agriate. La restriction s’applique jusqu’au jeudi 3 août 2017 à 7 heures. Dans le Sud-Ouest de l’Hexagone, les autorités recommandent de boire régulièrement de l'eau, de fermer ses volets pendant la journée, d’éviter les efforts physiques et de ne pas boire d'alcool.

À lire aussi : Canicule : faut-il boire chaud ou froid ?