La fin de l’année approche et le gouvernement est accaparé par la loi de Finances 2017 qui, une fois votée et débattue, entérinera les réformes prévues pour les derniers mois du quinquennat de François Hollande.

Le prélèvement à la source et la baisse des impôts

Le quotidien des Français va changer grâce à deux réformes principales. Le prélèvement à la source devrait être instauré dès l’année 2018 venant entériner la réforme de l’impôt sur le revenu. Ce système permettra au fisc de prélever l’impôt directement sur la fiche de paie des Français. Cette nouvelle réforme est toutefois redoutée par les entreprises car elle entraine une charge de travail plus lourde.

La baisse des impôts est l’autre changement important de l’année 2017. Cependant, tout le monde n’est pas concerné puisque le gouvernement prévoit une baisse d'1 milliard d’euros d’impôts mais uniquement pour les ménages modestes. Ainsi, seuls les ménages touchant 3 400 € par mois pour un couple, et 1 700 € pour une personne seule, seront concernés.

Des réformes qui concernent également les entreprises

Même si les ménages sont au cœur des réformes, les entreprises ne sont pas épargnées dans cette Loi de Finances 2017. L’impôt sur les bénéfices diminuera pour une partie des profits des PME alors que le CICE va augmenter jusqu’à 7 % de la masse salarial.

Les artisans et les associations sans but lucratif ne bénéficiant pas du CICE, devraient voir leurs charges diminuer avec une série de mesures qui seront mise en place prochainement. 

À lire aussi : Pourquoi de moins en moins de français payent des impôts ?