Chaque année, des milliers d’avalanches se déclenchent dans le monde entier, causant de nombreux dégâts. En effet, on a tendance à se dire que les accidents dus aux avalanches restent rares, cependant ils sont tout de même présents et enlèvent parfois des vies. Zoom sur le bilan de ce début d’année.

Selon l’ANENA (l’Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanches), on recense à ce jour 17 décès causés par des avalanches, sur 74 personnes emportées par ces dernières.

Face à ce chiffre, on constate que les activités les plus dangereuses sont les randonnées à ski et le hors piste. En effet sur 50 accidents, 23 ont eu lieu lors de randonnée et 22 lors de hors-piste. Aucun n’est arrivé sur des voies de communication, c'est-à-dire sur des pistes balisées.  

Ces accidents sont majoritairement arrivés dans 4 départements principaux :  en Savoie, Haute Savoie,  Isère, et dans les Hautes Alpes.

© Eugene Kalenkovich

Les facteurs de déclenchement des avalanches sont multiples. On distingue les avalanches spontanées, dues à l’évolution naturelle du manteau neigeux, les avalanches artificielles, déclenchées volontairement, très souvent par une  détonation aérienne (explosif) pour sécuriser une zone à risque en évitant les accumulations de neige trop importantes, et les avalanches accidentelles, causées involontairement par une activité humaine, souvent par du hors-piste.

C’est pourquoi il est indispensable de se renseigner sur les risques avant de partir en hors-piste, ces derniers sont échelonnées sur une échelle de 1 à 5, le risque zéro n’existant pas. Les sauveteurs préconisent alors le port d’un ARVA (Appareil de recherche de victime en avalanche), cela se présente sous la forme d’un émetteur-récepteur qui permet à une personne emportée et prise au piège par une avalanche d’être géolocalisée par les secours.

Il y a quelques jours encore, le 8 avril dernier, une avalanche s’est déclenchée dans un secteur hors-piste, la coulée de 150 mètres de long et de 50 mètres de large a terminé sa course sur le domaine skiable de Valmorel. Heureusement, aucun blessé n’a été répertorié.

Alors même si le hors piste n’est pas « hors la loi » en France, l’équipe de Météocity vous encourage à vous renseigner sur les risques d’avalanche avant d’enfourcher vos skis !