Aux États-Unis, la FDA (Food and Drug Administration) lutte contre les méfaits du tabac : elle publiera des directives sur une réduction de la nicotine dans les cigarettes, afin de réduire le risque d’addiction.  

Une réduction du dosage en nicotine

La FDA (Food and Drug Administration), l’agence fédérale américaine en charge de protéger la santé publique en contrôlant la sécurité alimentaire, le tabac et les médicaments, souhaite réduire le risque d’addiction des cigarettes en limitant leur teneur en nicotine.

Pour ce faire, la FDA publiera des directives sur un plan de réduction de la nicotine dans les cigarettes, après avoir lancé un dialogue public sur le sujet. L’agence américaine souhaite également lutter contre les arômes utilisés dans certaines cigarettes pour attirer de jeunes consommateurs.

Réduire les méfaits des produits du tabac  

Si publiquement, les industriels du tabac ont salué l’initiative de la FDA, ils s’inquiètent des conséquences de ces nouvelles régulations sur leur activité. Vendredi 28 juillet 2017, à la suite de l’annonce de la FDA, Altria (Marlboro), British American Tobacco (Camel, Lucky Strike) et Vector Group, trois acteurs majeurs du secteur du tabac, ont chuté en Bourse.

Outre la teneur en nicotine des cigarettes, la FDA souhaite mieux encadrer l’ensemble des produits du tabac. En 2021, elle se penchera sur le tabac à pipe, les cigares et le narguilé, avant de s’intéresser, en 2022, aux cigarettes électroniques. 

À lire aussi : Arrêter de fumer réduit les risques de cancers du côlon et du pancréas