Le café est l’une des boissons préférées des occidentaux : les personnes qui ne peuvent pas commencer leur journée sans leur taffe de café et la dose de caféine qu’elle contient sont légion. Mais si certains critiquent cette boisson pour ses effets négatifs, elle aurait un effet positif sur la santé : elle rallongerait l’espérance de vie selon deux études publiées lundi 10 juillet 2017.

Des études observationnelles sur la consommation de café

Les deux études publiées dans la revue scientifique américaine Annals of Internal Medecine sont à prendre avec beaucoup de pincettes : elles n’établissent aucun lien de cause à effet puisqu’elles se contentent d’observer. Personne ne peut dire, à ce stade, si le café a réellement un effet positif sur l’espérance de vie et, surtout, personne ne peut dire pourquoi. Mais deux études avec les mêmes résultats, voilà qui pourrait ouvrir de nouveaux champs de recherche.

Menées dans plus de 11 pays dans le monde, l’une s’étant concentrée sur 10 pays européens et l’autre sur les Etats-Unis, elles sont importantes du fait de leur ampleur : les chercheurs ont analysé les données de plus de 520 000 personnes âgées de 35 ans et plus. Ils ont suivi ces personnes pendant plus de 16 ans.

Le café réduit le risque de mortalité

Selon les résultats de ces deux recherches, les consommateurs de café ont une espérance de vie plus élevée. Dès lors qu’on boit trois tasses de café par jour, même si le café est décaféiné, ce qui élimine la caféine comme cause de cette amélioration, il semblerait que les risques de décès prématuré lié aux maladies comme le cancer ou les maladies cardiovasculaires soient réduits.

Le café est de plus en plus étudié : il est reconnu pour être riche en antioxydants qui préviennent, entre autres, les cancers. Des bonnes nouvelles pour les millions de personnes qui, chaque jour, avalent quelque 2,5 milliards de tasses de café dans le monde.

À lire aussi : Café : pas plus de 4 tasses par jour