C’est l’histoire qui fait le buzz sur Internet en ce début de mois d’août 2017, alors que bon nombre de personnes se ruent vers les plages du monde entier : un jeune homme de 16 ans a été attaqué par des créatures marines, qui se sont attaquées à sa jambe. Doit-on avoir peur de ce qui se cache sous l’eau ?

Une attaque étrange à Melbourne

Samedi 5 août 2017, en Australie, le jeune Sam Kanizay, âgé de 16 ans, a vécu l’une des pires expériences de sa vie. Alors qu’il s’est dirigé vers la plage pour tremper ses jambes dans l’eau, il est donc resté au bord et n’a pas nagé, il a été attaqué par des créatures marines. Lorsqu’il est sorti de l’eau, ses jambes étaient en sang et des bestioles semblaient être en train de lui manger la chair.

Emmené à l’hôpital, il ne devrait pas souffrir de séquelles, bien qu’il ait perdu beaucoup de sang. Les médecins, toutefois, n’ont pas réussi à identifier les blessures : ils n’avaient jamais rien vu de tel. Plusieurs spécialistes se sont succédés pour examiner les blessures sans qu’une théorie exacte n’ait pu être établie.

Qu’étaient donc ces créatures ?

Depuis que l’histoire a fait le buzz, Sam Kanizay a pu attraper certaines de ces bestioles grâce à un bout de viande. Il a posté la vidéo sur Internet et les experts du monde entier se sont penchés sur la question. Mais là aussi, les avis divergent : pour Alistair Poore, spécialiste australien des invertébrés marins, il s’agirait de poux de mer, des petites bestioles carnivores.

Ce n’est pas l’avis de Jeff Weir, directeur du Dolphin Research Institute, qui estime qu’il s’agirait d’amphipodes, des charognards, que Sam Kanizay aurait dérangés en plein festin sur un poisson mort. D’autres encore estiment qu’il pourrait s’agir d’une nouvelle espèce ou d’une mutation d’un parasite non identifié.

Cette attaque reste toutefois unique en son genre : les experts estiment qu’il n’y a pas raison de s’inquiéter et qu’il s’agissait surtout d’une coïncidence malchanceuse.

Vous aimerez aussi : Un « monstre marin » s’échoue aux Philippines