Le tabac à rouler devrait augmenter de 15 % et une taxe sera mise en place pour les fabricants de tabac. La hausse pourrait intervenir le 1er janvier.

Le gouvernement s'était engagé à ne pas augmenter les paquets de cigarettes

C'est une mauvaise nouvelle pour les fumeurs. Les cigarettes et le tabac à rouler vont à nouveau augmenter : le gouvernement souhaite une hausse de 15 % des taxes sur les paquets et pots de tabac et veut instaurer une nouvelle taxe visant indirectement tous les fabricants, qui la répercuteront in fine sur les paquets.

« Le gouvernement souhaite aligner la fiscalité du tabac à rouler, jusqu'ici plus favorable, sur celle des cigarettes manufacturées », a expliqué Christian Eckert, secrétaire d'État auprés du ministre de l'Économie et des Finances.

Les cigarettiers s'insurgent contre une hausse déguisée

Le tabac à rouler est une voie d'entrée importante des jeunes dans le tabagisme. Cette hausse des prix était une demande des associations de lutte contre le tabagisme. « C'est une annonce surprise qui est complètement contradictoire avec les propos de Michel Sapin, qui, lui, assurait qu'il n'était pas question d'augmenter les taxes sur le tabac », déplore pour sa part Éric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques chez British American Tobacco.

Pour le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, la taxe sur la distribution « est une très bonne avancée, tout comme la hausse des taxes sur le tabac à rouler, qui va permettre un rattrapage nécessaire », a-t-il dit à l'Agence France-Presse.