La tempête Dirk, qui ces jours derniers a causé la mort d'au moins six personnes ainsi que de nombreux dégâts dans l'ouest de l'Europe, continue de perturber certaines régions du territoire français. Elle devrait bientôt être suivie d’Erich, une tempête plus ou moins similaire.

Du côté de la Bretagne, on a récemment pu observer la décrue progressive de la plupart des cours d'eau locaux. Trois départements (le Finistère, le Morbihan ainsi que l'Ille-et-Vilaine) restaient cependant encore en vigilance orange hier soir. Ce jeudi, une nouvelle perturbation est par ailleurs à prévoir dès le début de soirée : elle touchera la Bretagne, la Normandie et le Pays de la Loire.

Du côté des massifs, de nombreuses stations de ski pyrénéennes ainsi que la station du Col du Rousset dans les Alpes (Drôme) avaient dû fermer les portes de leurs domaines en raison des fortes rafales de vent.  Hier, Météo-France a par ailleurs évoqué l’important risque d'avalanche qui pourrait toucher la plupart des hauts sommets français entre aujourd’hui et demain. Restez donc extrêmement prudents si vous êtes en montagne !

Mais alors que Dirk commence à peine à s’essouffler, une autre tempête, la tempête Erich, s’annonce pour vendredi ! Bien que l’intensité de ce nouveau phénomène fasse encore l’objet de différentes analyses des météorologues, on estime déjà qu’il devrait entraîner des rafales proches de 100 km/h ainsi que de fortes perturbations sur les régions voisines de la Manche. A l'intérieur des terres, le vent pourrait également souffler jusqu’à 90 km/h ; il n’est donc pas encore temps de baisser la garde !

Retour en images sur la tempête Dirk :

Le toit d'un chalet emporté par le vent à Chamrousse © France Télévision