L’aluminium utilisé dans la fabrication des vaccins est-il vraiment sans danger ? De nombreux spécialistes l’affirment ; pourtant, une récente étude vient semer le doute quant à l’innocuité de cette substance.

Les vaccins seraient-ils toxiques ?

Voici un rapport qui n’arrange pas les partisans de la vaccination, surtout à quelques jours de l’ouverture des discussions autour du projet de loi de financement de la Sécurité sociale - discussions qui aborderont notamment l’idée du gouvernement de porter à 11 le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants. Ce rapport, révélé vendredi 22 septembre mais publié en réalité en mars dernier, révèle qu’une partie des adjuvants présents dans certains vaccins pourraient bel et bien être toxiques.

Les auteurs de cette étude, chercheurs à l’hôpital Henri Mondor, à Créteil, se sont intéressés à l’impact sur l’organisme de l’absorption d’alumine, un adjuvant utilisé pour stabiliser la substance vaccinale et éviter ainsi d’autres injections. Et leurs conclusions semblent sans appel, puisque ces chercheurs affirment que l’aluminium présent dans les vaccins pourrait avoir des effets toxiques sur l’organisme.

Certaines personnes seraient plus sensibles que d’autres à l’aluminium

« Nos travaux montrent que même injecté à faible dose dans des muscles de souris, l’adjuvant aluminique peut induire une accumulation d’aluminium à long-terme et des effets neurotoxiques », explique ainsi Guillemette Crépeaux, chercheuse à l’Inserm et coauteure de cette étude, interrogée par Sciences et Avenir.

Cette étude révèle cependant que la dose d’alumine des vaccins n’aurait peut-être pas la même toxicité pour tout le monde, et qu’une prédisposition génétique serait déterminante. Cette prédisposition conduirait notamment certaines personnes vaccinées à développer une myofasciite à macrophages, une maladie caractérisée, entre autres, par une fatigue chronique, des douleurs musculaires et articulaires et une atteinte de la mémoire visuelle.

À lire aussi Grippe : l'homéopathie ne remplace pas le vaccin