Les partenaires sociaux en charge du régime complémentaire Agirc-Arrco se sont mis d'accord pour indexer les pensions sur l'inflation, actuellement au-dessus de 1%. La hausse sera donc de 1,3% environ, en 2019.

Les retraites complémentaires revalorisées

Bonne nouvelle pour les retraités concernés : la pension Agirc-Arrco va bien augmenter en 2019 et ce, davantage que prévu. En effet, elle sera revalorisée non pas sur les salaires, mais sera indexée sur l'inflation à partir de 2019 et jusqu’en 2022. Au final, elle sera donc plus avantageuse, selon Les Echos

Dans le détail, la prochaine hausse, fixée en novembre 2019, sera donc d'environ 1,3%, bien plus que pour les retraites de base ( 0,3% au 1er janvier 2019). Et pour cause, selon le gouvernement, l’inflation (hors tabac) devrait s’élever à 1,1% en 2019, 1% en 2020 et 1,4% en 2021.

18 millions de salariés et 12 millions de retraités concernés

Et cette nouvelle est d'importance puisqu'elle concerne tout de même 18 millions de salariés et 12 millions de retraités qui dépendent de l’Agirc-Arrco, qui voient leur régime de retraite complémentaire obligatoire évoluer. Pour rappel, les retraites complémentaires du secteur privé, par soucis d’économies, n’étaient plus revalorisées au niveau de l’inflation. 

Les partenaires sociaux ont tenu à faire un geste avec une meilleure revalorisation des pensions qui interviendra dès le mois de novembre. « La situation financière du régime Agirc-Arrco a été redressée [...], il m'a paru normal de proposer de garantir pendant quatre ans le maintien du pouvoir d'achat [des retraités] », a expliqué Claude Tendil, vice-président du Medef dans le quotidien économique.

À lire aussi : Pourquoi une telle fronde contre la réforme des retraites ?