Les dosettes de lessive ressemblent trop souvent à des sucreries et les enfants sont les premiers à se laisser prendre au piège. Une étude américaine fait le constat de plus en plus d’hospitalisations à la suite de brûlures aux yeux liées à l’explosion de ces capsules.

480 cas de brûlures liées à des capsules de lessives identifiés en 2015

Aux États-Unis, de plus en plus d’enfants sont admis aux urgences après avoir été victimes de brûlures aux yeux engendrées par des dosettes de lessive. Ce constat vient de faire l’objet d’une étude menée par des chercheurs de l’université américaine John-Hopkins, et publiée dans la revue JAMA Ophtalmology.

Le constat que dressent ces chercheurs est alarmant et ne concerne sans doute pas que les enfants américains. Si, en 2011, aucun cas de brûlure liée à l’explosion d’une dosette de lessive n’a été signalé, 12 admissions aux urgences ont été enregistrées l’année suivante contre 480 en 2015.

Les parents sont invités à ranger leur lessive hors de portée de leurs enfants

Pour les auteurs de cette étude, ces accidents sont directement liés à l’apparence de ces dosettes, qui peuvent facilement être prises pour des sucreries par les enfants en bas âge. Tentés de les prendre dans leur main, ces dernières explosent facilement en raison de leur enveloppe très fine.

Dans leurs conclusions, les chercheurs conseillent donc aux parents d’être vigilants et de bien penser à ranger ces produits du quotidien dans un endroit hors de la portée des plus petits. Ils recommandent par ailleurs aux concepteurs des différentes marques de lessive qui produisent ces capsules de réfléchir à des contenants plus solides, qui épargneraient aux enfants de nombreux accidents.

À lire aussi : Brûlures : les premiers soins à prodiguer