Un nouveau sondage a révélé que 8 Français sur 10 souhaitent que le dimanche devienne un jour non chassé. En effet, le dimanche, jour emblématique du repos est souvent utilisé pour la pratique de la chasse.

Un souhait très largement partagé par la majorité des Français

Une enquête menée par l’IFOP a montré que 55 % d’entre eux seraient même très favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche. Cet avis est partagé tant dans les zones urbaines que les zones rurales, même si les Français qui résident en ville soutiennent davantage cette interdiction.

Malgré la diminution des accidents de chasse ramenée à 150 accidents par an, la France détient un triste record européen dans ce domaine. Le souhait des Français concernant l’interdiction de la chasse le dimanche est raisonnable. En effet, sept fois plus d’accidents sont relevés le septième jour de la semaine, jour où les promeneurs sont les plus nombreux.

Un compromis raisonnable

Le Collectif pour le dimanche sans chasse regroupant 730 clubs et usagers de la nature demande régulièrement au gouvernement et aux élus de déclarer le dimanche comme jour non chassé. Celui-ci considère que la chasse crée un climat d’insécurité perturbant les pratiques des sports et loisirs de plein air.

La trêve demandée par le Collectif apparaitrait donc comme un bon compromis permettant de mieux partager la nature entre les chasseurs qui représentent seulement 1,6 % de la population et les nombreux usagers non-chasseurs. Cette mesure souhaitée par la plupart des Français pourrait alors succéder à celle instaurée en 2000 qui a interdit la chasse le mercredi.