L’IDMC (Centre de surveillance des déplacements des populations) a publié en septembre dernier, les données spectaculaires des réfugiés climatiques au cours de l’année 2013.

Les catastrophes naturelles ont obligé plus de 22 millions de personnes à se déplacer dans le monde. Plus de 87 % de la totalité des réfugiés se trouvent en Asie avec plus de 19 millions de personnes déplacées.

Le déplacement le plus spectaculaire s’est déroulé aux Philippines lors du passage d’Haiyan, un typhon qui avait causé plus de 4 millions de réfugiés climatiques.

Toujours selon le rapport de l’IDMC, chaque année, 27 millions de personnes (analyses réalisées depuis 2008) quittent leur maison à la suite d’évènements climatiques.

L’année record reste 2010, avec un nombre de 42 millions de réfugiés climatiques.