L’ « Atlas de la mortalité et des pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes » vient de sortir ! Il ne recense pas moins de 8835 catastrophes, 1,94 million de victimes et 2,4 billions de dollars perdus à cause de catastrophes naturelles !

L’atlas est le fruit du travail de l’Organisation météorologique mondiale en partenariat avec le Centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres de l’Université catholique de Louvain en Belgique, un travail de recherches mené sur plus de 40 ans puisqu’il analyse les effets des catastrophes naturelles sur la période de 1970 à 2012.

En Europe, contrairement à ce qu’on pourrait penser, nous ne sommes pas les derniers puisque les auteurs de l’Atlas ont dénombré 1352 catastrophes, qui ont fait 149959 victimes et plus de 375 milliards de dollars de dommages ! Les données montrent notamment que ces chiffres phénoménaux sont principalement dus à des crues à 38 %, à des tempêtes à 30 %,  mais le nombre de victime est très largement dû aux vagues de chaleur, à 94 % ! 

Hormis une description des conséquences des phénomènes météorologiques sur l’économie et sur la démographie et la répartition géographique mondiale de ces dernières, le guide donne aussi des préconisations et des mesures qui pourraient éventuellement freiner ces pertes dramatiques.

Une œuvre complète qui démontre parfaitement à quel point nous dépendons de la météo !

Voir aussi :