Une petite BD circule en ce moment sur Facebook et fait le buzz. Et si la raison de son succès était liée au fait qu’elle illustrait et faisait réfléchir sur le vrai quotidien des femmes, en particulier celui des mamans ?

Une BD qui parle de la charge mentale de femmes

Ces dessins sont actuellement en train de faire le buzz en circulant sur Facebook. Dans les petites cases de Fallait demander, il n’est pourtant pas question de super héros aux supers pouvoirs enfin…presque. Postée le 9 mai par Emma, une dessinatrice, la courte bande-dessinée raconte la vie des mamans. Ou plus précisément, elle nous montre quel est leur quotidien.

Préparer les enfants pour aller à l’école, faire les inscriptions à l’étude et à la cantine, payer les impôts, lancer une machine et penser à acheter du papier toilette, sous peine de pénurie… telles sont -entre autres- toutes les choses que doit gérer une mère de famille. L’esprit toujours occupé pour que la maison « tourne correctement », elle n’est jamais en mode « off ». C’est ce que l’auteur décrit dans sa BD et nomme la charge mentale.

Et les hommes dans tout ça ?

Le message de la bande-dessinée écrite par Emma est le suivant : « Quand le partenaire attend de sa compagne qu’elle lui demande de faire des choses, c’est qu’il la voit comme la responsable en titre du travail domestique. C’est donc à elle de savoir ce qu’il faut faire et quand il faut le faire ». Une réaction masculine souvent accompagnée d’un « fallait demander » (d’où le titre de la BD) contre laquelle l’auteur s’insurge. La répartition des rôles ne se ferait pas de manière équitable entre monsieur et madame.

Discours féministe qui accuse lourdement les hommes de ne pas participer aux tâches et d’être tire-au-flanc pour les uns. Révélation d’une criante vérité pour les autres : la BD d’Emma ne laisse pas insensible. Elle a aussi le mérite de faire réfléchir et de faire prendre conscience que derrière chaque maman se cache une wonder woman. À vous de vous faire votre idée !

À lire aussi : Les femmes ont-elles besoin de plus de sommeil que les hommes ?